Les 12 étapes du chemin du héros

Nous sommes tous des héros. Et plusieurs fois dans notre vie. Héros d’histoires courtes et de longues épopées. Héros de mutations et de maternité. Héros de grand voyage et de petites virées. Héros de réunions et machines à café. Héros d’histoires d’amour et d’histoires d’amitié. Héros de son train train. Héros de vie de chiens. Et même sans se marier et faire beaucoup d’enfants, même sans sauver le monde en fuseau sky moulant, nous avons tous le droit à ce statut charmant. Nous sommes héros tout le temps.

« Un héros ou une héroïne est avant tout un personnage en mouvement »

jospeh-campbellEn tout cas, c’est ce qu’analyse le mythologue américain Joseph Campbell dans son livre Le héros aux mille et un visages. Un héros ou une héroïne est un personnage en mouvement qui ressort de l’aventure vainqueur ou non, mais toujours changé et d’une certaine façon, récompensé. Cela remet tout en perspective, non ? Perso, j’adhère à 100% et vois tout par ce prisme-là à présent (« hahaaaa toi tu es à l’étape 4 du chemin du héros ! #larelou).

CHAMBON-Jacques-concert-hostek-dieu-credit-Jean-CombierEt la lumière fût grâce à Merlin ! Enfin, le réalisateur et comédien Jacques Chambon, le Merlin dans la série « Kaamelott ». Il animait la semaine dernière une conférence à la Chambre de Commerce et d’Industrie de Haute-Savoie intitulée Le voyage du héros, devant un tapis d’entrepreneurs. Objectif : montrer que l’aventure entrepreneuriale – ce chemin semé d’embûches rythmé par des moments d’euphorie mais aussi de doute ou de découragement (je commence à l’expérimenter) – n’est autre que ce fameux cycle ponctué de 12 étapes. Le livre de Joseph Campbell ayant été systématisé par le scénariste Christopher Vogler, écrivain américain et analyste pour les studios Hollywoodiens, ce cycle est depuis presque toujours reproduit, tout ou partie, dans les films et les romans. Notre Merlin s’est donc amusé à illustrer chaque étape d’extraits de films cultes, de « Star Wars » à « Sur la route de Madison » en passant par « Rain Man » ou « Bienvenue chez les Chtis ». Lumineux.

Alors, parce que le mouvement, depuis quelques mois, ça me connaît, je me suis amusée à illustrer ces 12 étapes avec les photos de mon compte Instagram. Résultat : ça donne un début de synopsis d’un super film d’aventure. On pourrait l’appeler « from Paris to Annecy : let’s go baby ! »

Étape 1 : Le monde ordinaire

Le but de cette première étape est de créer un contraste avec le monde extraordinaire dans lequel le héros va pénétrer par la suite. Pour cela, il faut le/la montrer dans son monde ordinaire.

Étape 2 : L’appel de l’aventure

Cette étape fixe les règles du jeu et identifie clairement l’objectif du héros : il ou elle doit faire face à un problème, relever un défi ou entreprendre une aventure.

Étape 3 : Le refus de l’appel

refus-appel

Le héros prend peur, hésite à se jeter dans l’aventure. Il/elle refuse l’appel par crainte de l’inconnu. Cela crée une tension, une inquiétude, un suspense chez le spectateur/lecteur.

 

 

 

Étape 4 : La rencontre avec le mentor

Le mentor est celui qui prépare le héros à affronter seul l’inconnu. Il le conseille, le forme, le guide sur la voie, lui botte les fesses ou lui offre un équipement magique. L’aventure doit avoir lieu, le mentor est là pour pousser le héros, le rassurer ou non.

Capture d’écran 2017-06-06 à 16.52.30.png

Étape 5 : Le passage du premier seuil

Il s’agit du moment où le héros s’implique complètement dans l’aventure en pénétrant dans le monde extraordinaire de l’histoire. Il prend en main la résolution du problème ou du défi représenté par l’appel. L’histoire prend clairement ici une nouvelle dimension. Le héros a surmonté sa peur et a décidé de passer à l’action. Il s’engage dans son voyage. Souvent cet engagement provient d’une force extérieure qui change le cours de l’histoire.aventure

Étape 6 : Les épreuves, les alliés et les ennemis

Lors de cette étape, le héros se confronte à diverses épreuves lui permettant de commencer à comprendre les règles du jeu de ce monde extraordinaire. C’est le moment où il identifie ses alliés (ma prof de ski par exemple) et ennemis (ma prof de ski par exemple).

Étape 7 : L’approche du cœur de la caverne

Le héros approche du cœur de sa quête, caché dans une caverne, souvent quartier général de son plus grand ennemi (pour ma part, l’ennui). Il s’agit là du lieu le plus dangereux de ce monde extraordinaire, celui où le héros devra braver les plus grands dangers, où sa vie sera mise en jeu. Il/elle n’a plus rien à perdre.

Étape 8 : L’épreuve suprême

etape7-epreuvesC’est le moment où le héros défie la mort, ses peurs, ses échecs, l’opposant le plus terrifiant qu’il n’ait jamais rencontré. Le plus grand danger du héros est face à lui (ou derrière, ça dépend de la prise de vue et si c’est un selfie ou pas). C’est la clé pour revenir changé de ce voyage. Cette situation de crise est la plus centrale et aussi la plus « sombre ». Le héros doit mourir (ou sembler mourir) afin de pouvoir renaître. Ce point de tension est à distinguer du « climax », c’est-à-dire l’étape de la résurrection (étape 11).

Étape 9 : La récompense

recompenseAprès avoir survécu à l’épreuve suprême, le héros prend enfin possession du trésor qu’il recherchait. Plus rien n’est comme avant. Le héros a changé. Il s’agit souvent d’un moment où il/elle se retourne pour contempler le chemin parcouru. Cette respiration permet de reprendre son souffle avant d’affronter le climax, moment d’émotion le plus fort. Il s’agit souvent d’une scène d’amour. Mais la dégustation d’une ptite tarte tatin – boule de glace vanille – café au soleil sur les pistes peut très bien faire l’affaire.

Étape 10 : Le chemin du retour

resurrection

Le héros n’est pas encore hors de danger mais aux prises avec les conséquences de sa victoire. Du coup, c’est souvent le moment du film où il se la raconte à faire des selfies ridicules dans son salon.

 

Étape 11 : La résurrection

Il s’agit de la dernière épreuve purifiant le héros. Comme une répétition de l’épreuve suprême. La dernière chance donnée aux forces du mal de combattre le héros. Il s’agit de l’examen final durant lequel le héros doit mettre en pratique ce qu’il a appris, prouver qu’il a bien retenu ses leçons. Le climax, dont l’origine grecque signifie « échelle », est le moment explosif de l’histoire, le point culminant, le dernier événement important.

Étape 12 : Le retour avec l’élixir

Dernière étape. Le héros regagne le monde ordinaire en rapportant l’élixir : un trésor ou une leçon tirée du monde extraordinaire…

Capture d_écran 2017-06-06 à 17.12.34

 

Et vous, à quelle étape de votre chemin héroïque êtes-vous ?

Crédit photo d’ouverture : Marion Kueny

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s