Le vrai repas de Thanksgiving made in New York

Règle d’or : il est impératif de se creuser l’appétit avant tout repas de Thanksgiving. Moi, j’ai décidé d’aller affronter la neige à la Macy’s Thanksgiving Day Parade. Mais jogging, shopping et jeûn sont aussi de bonnes options pour se tenir prêt à attaquer la dinde à partir de 17h.

Cette année, c’est la première fois que je fêtais Thanksgiving « pour de vrai », c’est-à-dire au pays des Pilgrims ! Avec Wendy, on avait préparé le terrain quelques jours avant. De virées shopping pour trouver THE cranberry sauce (finalement, on en aura trouvé trois sortes) en immersion au supermarché coréen, sorte d’IKEA de la noodle soup, pour trouver la pâte Miso qu’il nous faut, tout était prêt pour recevoir les seize convives. Famille et amis venus en force pour célébrer ce « jour de Grâce ». L’origine de cette fête remonterait à 1621, alors que les colons britanniques, arrivés à Plymouth à bord du Mayflower pour fuir la persécution anglaise, remerciaient Dieu pour leurs premières moissons.

Le vrai repas de Thanksgiving

  • La dinde : choisir une bonne grosse dinde et la découper non pas comme un bon gros poulet du dimanche (malheureux !) mais en tout plein de petits morceaux.
  • La farce : deux écoles s’affrontent aux US, certains ne jurent que par la farce DANS la dinde (ce qui est le principe de la farce me direz-vous), d’autres, plus libertaires, la laissent « on the side ». Voire, en proposent deux sortes, végétarienne et classique.
  • La gelée de cranberry : on la déguste avec la dinde, nature ou mélangée avec de l’ananas coupé en minuscules dés.
  • La purée de patates douces : là encore, deux gangs s’affrontent, les pour et les contre les marshmallows fondus sur la purée. En revanche tout le monde semble s’accorder sur l’ajout de sucre et de beurre à foison (Dieu que c’est bon !).
  • La tarte au potiron : facile, dans une pâte brisée toute faite et déjà disposée dans un moule en aluminium, il suffit d’ajouter un mélange pour pumpin pie avec du lait concentré et des épices. A déguster avec de la crème fouettée (allezzzz !).
  • Et le lendemain : la chicken soup saine et réconfortante histoire de purger les excès de la veille…

THANKSGIVING-4 THANKSGIVING-5

THANKSGIVING-11THANKSGIVING-1

THANKSGIVING-6 THANKSGIVING-7 THANKSGIVING-8 THANKSGIVING-9THANKSGIVING-12

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s