Niki de Saint Phalle : fan de cette nana

IMG_1999Ce ne sont pas tant ses sculptures qui m’ont marquée. On connait tous ses célèbres « Nanas » rondes, colorées, dansantes. Un peu moins peut-être ses totems amérindiens ou ses impressionnantes déesses blanches inspirées de la mythologie grecque.

Féminine et féministe

Ce qui m’a bluffée, c’est sa personnalité. Son parcours. Son histoire. Son accent parigot à couper au couteau. Sa beauté et son franc parler. Niki de Saint Phalle était à la fois une femme magnifique d’une élégance naturelle à crever les yeux. Très féminine. Et aussi une féministe affirmée. Voire un peu timbrée. Ce qu’il faut pour avoir le courage de retourner les interviews avec impertinence. Pour défier une mère sévère à travers des œuvres insolentes. Pour tirer à la carabine sur des toiles géantes.

IMG_2053Dans une expo événement du 17 septembre au 2 février 2015, Le Grand Palais à Paris retrace avec brio le parcours de cette femme exceptionnelle à travers cinq salles représentatives des différentes périodes de sa vie chahutée de mère, modèle, artiste et amante, entre Paris, New York et Los Angeles. On découvre aussi le récit de son viol par son père, et comment l’art était pour elle une thérapie.

« Je ne peux pas changer la société, je peux juste montrer des femmes joyeuses et puissantes ».

« La femme fait des mômes ! Les mecs sont tellement jaloux qu’ils ont construit des gratte-ciels, des fusées… La seule chose qui pourrait m’intéresser si je ne pouvais pas créer, ce serait d’être enceinte, mais ça ne dure que neuf mois… Je suis tellement obsédée par la création que c’est la seule chose qui pourrait me satisfaire. Moi je préfère peindre des accouchements, les bouquets de fleurs c’est pas mon problème. »

Pour parler de ses fameuses « Nanas », elle explique son « désir de voir des hommes plus petits que ces femmes très grandes et joyeuses ». « Les femmes sont un peu révolutionnaires, elles portent en elles ce qui est écrasé, l’émotion, la création, elles sont libérées de toutes ces conneries que sont la sentimentalité, le mariage, le masochisme… Elles sont indépendantes ».

Courez voir cette expo inspirante et vivifiante !

IMG_4889IMG_4890IMG_4859IMG_4879IMG_4885

niki-de-saint-phalle-nana

IMG_4843

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s