Deux artistes transforment une église en forêt vierge

Des arbres gigantesques dans une église monumentale : chaque soir jusqu’au 27 avril 2014, l’abbatiale de Saint-Ouen à Rouen, se fait happer par la nature pour se transformer en sous-bois. C’est merveilleux. On ne se lasse pas d’observer les saisons épouser les murs de cet édifice gothique au son de coups de tonnerre et de chants d’oiseau. Ce sont deux artistes, la sculptrice Françoise Jolivet et le vidéaste Roy Lekus, réunis sous le  nom du collectif  « Gothique frémissant« , qui ont donné vie à ce concept vidéo ultra original. Si vous passez par cette ville charmante, arrêtez-vous dans le quartier des antiquaires et jetez un coup d’oeil (en plus c’est gratuit).

abbatiale2

Techniquement, ça semble assez complexe : les photos ont été prises avec plusieurs appareils toutes les secondes, avant d’être importées dans un logiciel de montage vidéo pour restituer la fluidité des mouvements des branchages. Elles ont ensuite été déformées pour épouser au mieux les volumes des arches et des piliers de l’édifice. Grand grand coup de chapeau.
Voir le reportage de France 3 sur Culture Box

abbatiale3

Publicités